Livraison gratuite dès 140€ d'achat

Le champagne brut nature, c’est quoi ? (Définition)

Lors d’événements spéciaux ou de fêtes de fin d’année, il n’est pas rare que quelques bouteilles de champagne soient ouvertes. Champagne extra-brut, sec, demi-sec, doux, pour les non-connaisseurs, c’est souvent la même chose. En revanche, les grands amateurs de champagnes sauront faire la différence. En effet, c’est lors de l’étape du dosage que la nature du champagne est déterminée par la présence ou non de sucre. Alors, le champagne brut nature, c’est quoi ?

Sommaire :

  1. Champagne brut nature définition
  2. Le dosage : l’opération qui détermine tout
  3. Champagne brut nature : une élaboration spécifique
  4. Champagne brut nature : ses caractéristiques oenologiques
  5. Champagne brut nature : comment le déguster ?

Champagne brut nature définition

Par définition, et selon les catégories de champagne, le champagne nature ou brut nature est un champagne avec très peu de sucre. Il doit son appellation champagne nature au fait que le seul sucre présent est le sucre contenu de façon naturelle dans le raisin.

Ainsi, pour donner une définition claire et nette : le champagne brut nature est un champagne dans lequel aucun sucre n’a été ajouté à la liqueur de dosage qui ne doit contenir que du sucre résiduel. Le champagne brut nature est aussi appelé champagne zéro dosage. Peu de maisons et de vignerons se lancent dans l’exploitation de ce type de champagne. Ce n’est pas le cas de la maison De Lozey qui propose La Cuvée du Dimanche, véritable champagne nature zéro dosage.

Il est possible de réaliser ce champagne à partir de plusieurs cépages par le biais d’un assemblage Chardonnay / Pinot Noir par exemple. De la même façon, ce champagne peut être élaboré avec un seul cépage. Sa particularité ne réside pas dans les cépages qui entrent dans son élaboration, mais bel et bien dans le fait qu’il n’a pas de sucre ajouté.

Par ailleurs, l’autre caractéristique et par des moindres du champagne brut nature, c’est qu’il comporte très peu de soufre et donc de sulfite. Ainsi, pour tous ceux qui se demandent si le champagne sans sulfite est un mythe ou une réalité, nous les invitons à découvrir la réponse dans notre article.

Le dosage : l’opération qui détermine tout

Le champagne, on le sait est obtenu après une succession d'étapes d’élaboration. L’étape qui va en déterminer sa nature propre est celle du dosage. Elle vient après l’étape du dégorgement qui consiste à enlever les résidus de levure accumulés dans le goulot. Du fait de la perte de vin causée par le dégorgement, une liqueur de dosage est ajoutée pour compenser. En effet, c’est durant le dosage que celle-ci va déterminer le taux de sucre dans le vin. Par la suite, ce taux présent dans le champagne en fera un champagne brut nature, brut, extra-brut, ou demi-sec.

Le dosage joue beaucoup pour l’évolution sensorielle du vin. Il est certain que la liqueur de dosage va intervenir pour la seconde fermentation du vin. Cependant, s’il veut conserver l’intégrité du vin, le vigneron devra introduire une liqueur la plus neutre possible. Dans le champagne zéro dosage, celle-ci ne contiendra aucun sucre ajouté. Il s'agit uniquement du sucre résiduel. De fait, la recherche de saveurs dans la palette d’arômes est encore plus pointilleuse que pour les autres types de champagnes.

Le champagne brut nature ou également appelé champagne zéro dosage est un champagne avec très peu de sucre. Pour rappel, et comme nous l'évoquions dans notre article composition et dosage du champagne, le champagne a différentes appellations selon le taux de sucre.

Ainsi, nous pouvons déterminer 7 catégories de champagnes en fonction du taux de sucre présent :

  • le champagne doux contient plus de 50 g de sucre par litre,
  • le champagne demi-sec en contient entre 32 g et 50 g par litre,
  • le champagne sec : entre 17 et 32 g de sucre par litre,
  • le champagne extra-sec : de 12 à 17 g de sucre par litre,
  • le champagne brut : entre 6 et 12 g de sucre par litre,
  • le champagne extra-brut : de 0 g à 6 g de sucre par litre,
  • le champagne brut nature : entre 0 et 3 g de sucre par litre.

Si certains non initiés peuvent ne pas faire de différence entre champagne brut et champagne brut nature, ce tableau prouve qu’il y en a bien une. En effet, pour le brut nature le champagne contient moins de 3 g de sucre, contre au minimum 6 g pour le champagne brut.

Champagne brut nature : une élaboration spécifique

En région Champagne, l’élaboration du champagne relève d’une AOC. De fait, les méthodes du travail de la vigne sont rigoureuses et l’élaboration des vins répond à des cahiers des charges très précis. La biodiversité y tient également une place importante et certains vignerons comme les champagnes De Lozey obtiennent même plusieurs certifications.

Le champagne brut nature est le témoin de cet engagement au quotidien. En effet, pour pouvoir élaborer du brut nature en champagne, il faudra un savoir-faire et de la matière première de grande qualité. D’où l’importance de ces certifications qui garantissent une qualité de l’environnement. Le champagne brut nature par définition ne contient ni sucre, ni soufre, ni filtrage. C’est pourquoi, les vignerons n’ont droit à aucune erreur, car ce vin pourrait vite être dénaturé.

Pour la petite histoire, plusieurs maisons élaboraient d’ailleurs ce type de champagne pour leur propre consommation. C’était des cuvées qui n’étaient pas commercialisées du fait qu’aucune liqueur de dosage ni de sucres n’étaient ajoutés.

De nos jours, les amateurs de champagne sont en quête de ces vins zéro dosage. Ils recherchent en effet une authenticité dans le goût. C’est pourquoi l’étape du dosage est une étape cruciale. Il faut arriver à compenser le perte de vin liée au dégorgement avec la bonne dose de liqueur. Par ailleurs, ces dernières ne doivent contenir que du sucre résiduel.

Alors si l’on tend vers le champagne nature, la question du vieillissement et des arômes va nécessairement se poser. Le dosage, en effet, peut contribuer au vieillissement du vin, le prolongeant bien souvent. En ce qui concerne les arômes et les qualités oenologiques d’un champagne brut nature par rapport à un champagne brut par exemple, on peut se poser des questions. À savoir, le champagne brut nature a t-il une moins bonne qualité œnologique qu’un autre ?

Enfin, le brut nature nécessite une grande dose de savoir-faire. En effet, il va falloir trouver le parfait équilibre durant l’élaboration entre la maturité du raisin et son acidité. Là où le dosage permet d’édulcorer la source du vin et d’en masquer les imperfections, le champagne nature ne permet pas l’erreur.

Champagne brut nature : ses caractéristiques œnologiques

Les champagnes brut nature, sont des champagnes très particuliers. Pour Philippe Cheurlin, directeur général des champagnes De Lozey, comme il l’évoque dans sa présentation de la Cuvée du Dimanche ce sont des champagnes singuliers avec leur propre histoire.

Ces champagnes zéro dosage sont des champagnes qui sont plus vifs et plus nerveux que les autres. Ils sont très appréciés pour l’apéritif et accompagnent parfaitement les plats aux saveurs iodées comme les crustacés, ou les poissons. Ils libèrent des saveurs pures, avec d’extrême notes de fraîcheur.

Avec moins de sucre, l’acidité pétillante de ces champagnes réveille les papilles. Ce sont des champagnes raffinés qui vont se marier parfaitement avec les plats issus de la gastronomie. Ces champagnes incarnent pour tous, l’équilibre parfait. Ce champagne nature met beaucoup plus en valeur les notions intrinsèques du terroir et des cépages. Minéralité et arômes sont perçus avec plus de facilité. Quand on met du dosage, on peut masquer les imperfections et édulcorer la source.

Champagne brut nature : comment le déguster ?

Le champagne brut nature ou zéro dosage est un champagne vif et très minéral. Servi pendant un repas, il ira très bien avec les produits de la mer. Une ronde d’huîtres, sashimis, oursins, caviar. Pour des repas plus copieux : un tartare de saumon, un carpaccio de coquilles Saint-Jacques.

Côté viande, les viandes blanches révèleront ses notes fraîches et peu sucrées. Il accompagnera à merveille les plats épicés, comme la cuisine Thaï à base de coriandre et de citronnelle. En ce qui concerne les viandes en sauces, il conviendra à des viandes marinées (notamment avec du gingembre), mais au goût riche et puissant comme le gibier.

Néanmoins, d’autres le préféreront à l’apéritif accompagnant pourquoi pas des verrines à base de saumon et de crevettes ou encore des huîtres. Il peut également accompagner des produits de salaison comme la pata negra par exemple. En revanche, il convient d’éviter absolument les desserts sucrés. En effet, le champagne brut nature par définition n’a pas de sucre et l’association des 2 ne laisserait ressortir que l’acidité du champagne.

En termes de température, le champagne brut se sert frappé, mais non glacé. Ainsi, la bonne température se situe entre 8 et 10°. Les 10° convenant par exemple à un champagne plus mature, comme un millésime par exemple. S’il faut proscrire le congélateur, il suffit de mettre le champagne dans un seau à champagne rempli de glaçons pour une dégustation optimale. En s’y prenant un peu à l’avance, il peut reposer couché sur l’une des étagères les plus fraîches du réfrigérateur.

Enfin, le choix des verres est important également. Les flûtes trop étroites ne laissent pas tous les arômes s’exhaler. En revanche, les coupes sont trop larges et le gaz carbonique part trop vite. Les bons verres restent les verres à dégustation ou encore les verres à vins. Veillez aussi à ce que les verres ne soient ni trop propres, ni lavés au produit à vaisselle. En effet, c’est grâce à toutes les aspérités et les impuretés qui résident sur le verre que les petites bulles se forment.

Le champagne nature est une boisson délicate et raffinée. Il mérite en ce sens beaucoup de délicatesse et d’attention pour sa dégustation. Afin que vous puissiez en tirer le meilleur, la maison De Lozey vous a préparé 4 conseils pour déguster du champagne notamment l’été.

En conclusion, maintenant que vous en savez plus sur le champagne brut nature, vous aurez peut-être envie de le déguster. Ainsi, vous pouvez donc choisir librement la Cuvée du Dimanche. Cette bouteille sera parfaite pour vos apéritifs en famille ou entre amis. Si vous désirez ne pas commettre d’impair et servir le champagne durant le repas, voici notre sélection pour vos repas de fêtes. Certains, encore, aiment le champagne avec le fromage, comme on prendrait un verre de rouge. Là encore, nous vous conseillons sur quel champagne avec quel fromage.


Pour aller plus loin...